Exposition "Un pas devant l'autre" de Pascal Daudon

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

Pascal Daudon va trouver ses sources dans le grand labyrinthe de l'Histoire de l'art, interprétant et citant des œuvres plus ou moins célèbres et imageries des arts populaires, au gré de ses envies, pour les fondre dans sa propre création.

Les tentations picturales de Pascal Daudon

Les peintures/collages et les formica gravés de Pascal Daudon offrent un théâtre d'ombres où se mêlent références mythologiques, visions, fantasmes, portés par des couleurs flamboyantes voire irréelles, comme un bel antidote poétique à la grisaille d'une réalité quotidienne. Mais l'arbre cache la forêt ; derrière les corps graciles, les volutes et les arabesques se cachent des métaphores, des codes, des signaux, des rituels et des symboles, significations cachées subtilement par l'artiste, parts de mystère à découvrir par le regardeur.
Sur cette scène, l'artiste installe ses personnages et son bestiaire, pose son décor, jouant de la profusion dans l'ornementation végétale. Revisitant les enluminures médiévales, il enchevêtre élégamment les motifs pour les enchâsser dans leurs supports.
De longues années de recherches et de création artistique confirment la maturité et l'originalité de l'art de Pascal Daudon: en premier lieu, ce choix de la récupération d'éléments de mobiliers anciens comme matériau privilégié, tel panneau de bois, porte de buffet, tiroir ou autre, pour accueillir ses peintures /collages ; il va jeter également son dévolu sur les meubles en formica et graver à la pointe de tungstène les plateaux de table, les assises et dossiers de chaise accolés, vengeant ainsi une enfance volée...
Récupérer également les vieux papiers peints aux motifs exubérants et faire de cette mosaïque le lit coloré où il va coucher ses ombres. Patiemment, à l'aide de crayons et encres colorées, il recouvrira chaque parcelle du tableau, en jouant des simultanéités et des contrastes.

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+