Histoire du lieu

Du couvent des Capucins à la Maison saint Louis Beaulieu

A la fin du 19ème siècle, les Carmélites donnent forme à ce lieu, en y installant leur couvent, une chapelle, et des ermitages dans le parc. En 1910, après 9 ans en tant que locataire pour le Grand Séminaire, le diocèse rachète les bâtiments. Cependant, les conditions de vie des séminaristes inquiètent Monseigneur Feltin, qui entre 1937 et 1940 veillera à la rénovation complète de l’ensemble du bâtiment, dirigée par les frères Garros. C’est cette bâtisse que nous admirons depuis le parc. La chapelle, du plus pur style art-déco, fut consacrée le 25 novembre 1946 par le nonce apostolique en France, Monseigneur Angelo Roncalli, futur pape Jean XXIII.

  • Saint Louis Beaulieu

    Louis Beaulieu est né le 8 octobre 1840 à Langon, en Gironde. En juin 1860, il obtient le titre d’aspirant au Séminaire des Missions Etrangères de Paris. Il est ordonné prêtre le 21 mai 1864, et le 15 juillet de la même (...)
  • La chapelle

    De style Art-Déco, le chapelle est au coeur de la Maison diocésaine.
  • Les étapes de rénovation de la Maison Saint Louis Beaulieu.

    Voici les plans et premières maquettes de la Maison ; ils permettent de donner la mesure de l'ampleur de cette rénovation, précédée d'une réflexion pastorale et terminée en (...)
  • Présentation du Chêne de Mambré

    L'artiste bordelais Christophe Conan s'est vu confier la réalisation du Chêne de Mambré. Arbre des donateurs, arbre à palabre... Cette œuvre d'art contemporain a pris place à (...)