Histoire du lieu

Du couvent des Capucins à la Maison saint Louis Beaulieu

A la fin du 19ème siècle, les Carmélites donnent forme à ce lieu, en y installant leur couvent, une chapelle, et un ermitage dans le parc. En 1910, après 9 ans d’inoccupation des lieux, le diocèse rachète les bâtiments qui seront utilisés par le Grand Séminaire. Cependant, les conditions de vie des séminaristes inquiètent Monseigneur Feltin, qui entre 1937 et 1940 veillera à la rénovation complète de l’ensemble du bâtiment, supervisée par les frères Garros. C’est cette bâtisse que nous admirons depuis le parc. La chapelle, du plus pur style art-déco, fut consacrée le 25 novembre 1946 par le nonce apostolique en France, Monseigneur Angelo Roncalli, futur pape Jean XXIII.

  • Saint Louis Beaulieu

    Louis Beaulieu est né le 8 octobre 1840 à Langon, en Gironde. En juin 1860, il obtient le titre d’aspirant au Séminaire des Missions Etrangères de Paris. Il est ordonné prêtre le 21 mai 1864, et le 15 juillet de la même (...)
  • La chapelle

    De style Art-Déco, le chapelle est au coeur de la Maison diocésaine.
  • Les étapes de rénovation de la Maison Saint Louis Beaulieu.

    Voici les plans et premières maquettes de la rénovation de la Maison ; ils permettent de mesurer à quel point cette dernière a bénéficié de ces mois de chantier, terminé en (...)
  • Présentation du Chêne de Mambré

    L'artiste bordelais Christophe Conan s'est vu confier la réalisation du Chêne de Mambré. Arbre des donateurs, arbre à palabre... Cette œuvre d'art contemporain a pris place à (...)